Victimes de violences conjugales, familiales

Depuis le début du confinement, le nombre de violences intrafamiliales est en augmentation et les conséquences pour la victime et les enfants peuvent être désastreuses

Depuis le début du confinement, le nombre de violences intrafamiliales est en augmentation. Les violences au sein du couple sont multiples : verbales, physiques, psychologiques, économiques, administratives, sexuelles, matérielles et cyber-violences. Les conséquences pour la victime et les enfants peuvent être désastreuses : peur, état de tension, stress post-traumatique, atteintes physiques, homicides…

Victimes ou témoins contactez (numéros d’urgence gratuits à partir d’un téléphone fixe ou portable même bloqué ou sans crédit ) :

  • 17 : police secours
  • 15 : samu
  • 18 : pompiers
  • 114 : numéro d’urgence pour les personnes sourdes et malentendantes (en remplacement du 15, 17 et 18)

 

  • 0 800 05 95 95 : SOS Viols-Femmes-Informations pour les victimes et leur entourage
  • 119 : Allô enfance en danger, numéro national gratuit dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger ou qui risque de l’être – ouvert 24h/24, 7j/7
  • arrêtonslesviolences.gouv.fr : plate-forme mise en place par le gouvernement où il est notamment possible de signaler une violence en ligne anonymement et gratuitement, 24h/24 et 7j/7.  
  • 39 19 : numéro d’écoute national anonyme et gratuit destiné aux femmes victimes de violences et à leur entourage : 7j/7 du lundi au vendredi de 9h à 22h, les samedi, dimanche et jours fériés de 9h à 18h
  • 116 006 : numéro d’aide aux victimes gratuit, 7 jours sur 7 de 9h à 22h
  • Le commissariat de Sarcelles au 01 34 38 37 87/06 03 08 10 74 : permanences téléphoniques les matins avec la psychologue pour les situations graves de violences familiales et conjugales. 
  • L’Union Régionale Solidarité Femmes en Ile-de-France (URSF IDF) a mis en place avec la Fondation des Femmes et la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) un dispositif d’accueil et d’hébergement pour les femmes devant fuir les violences avec leurs enfants. 

Pour le département 95 : 
Tel : 01 84 244 234
SMS : 06 33 84 97 84
Mail : mesmariecurie@ducotedesfemmes.asso.fr

  • Les pharmacies : accueil anonyme des victimes. Cette initiative a été mise en place par le ministre de l’intérieur et le conseil national de l’ordre des pharmaciens. Les signalements sont pris en compte par les forces de sécurité.
  • Le CIDFF 95 : permanences téléphoniques d’information juridique, de soutien psychologique et d'accompagnement social.
    Mail : contact@cidff95.fr
    Message téléphonique à laisser au :
    01 30 32 72 29 en indiquant nom, prénom, numéro de téléphone et objet de la demande (juridique, psychologique, sociale).
    Les mails et messages téléphoniques sont traités dès leur réception et les usagers sont rappelés dans la journée du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h.
  • Points d’information éphémères pour l’accueil de femmes victimes de violences : du lundi au vendredi de 12h à 17h, permanence d’information juridique au centre commercial d’Aéroville, à Roissy en France, juste à côté d’Auchan (cette permanence est réservée aux personnes de proximité, autorisé avec une attestation de déplacement pour effectuer des achats de premières nécessités. Est-ce pertinent pour info Goussainville ? Aéroville est à plus d’1km donc les Goussainvillois ne peuvent pas y aller…  
  • stop-violences-femmes.gouv.fr : Portail du Secrétariat d’Etat chargé de l’Egalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les discriminations. Contacts et informations sur les violences faites aux femmes
Imprimer